Les projets en Ariège

picture

article1 article2

La Fromagerie de l'estive de l'Uzurs - Eté 2015

Fromagerie Cet été, en partenariat avec le groupement pastoral, la mairie de Sentenac d'Oust (09) et les bergers de l'estive de l'Uzurs, nous avons réalisé deux semaines de chantier jeunes pour la fabrication d'un ouvrage destiné à être une fromagerie. L'équipe Solafrika est montée quelques semaines avant la première session chantier afin de préparer le terrain, réaliser quelques travaux préparatifs et mettre au point divers aspects techniques avec les bergers. Antoine, Paulo et Yllan, les trois bergers en place sur l’estive, ont abattu et préparé tous les arbres nécessaires à la construction.

Fromagerie anes L'estive de l'Uzurs est à 40 minutes de marche de la route, ce qui a permis une réelle mise en situation pour les jeunes !
Les bergers nous attendaient avec les ânes afin de porter les outils, la nourriture pour la semaine et pour les chanceux une partie de leurs sac a dos.





Fromagerie bois Sur la première semaine nous avons levé la charpente. Tout le travail a été effectué avec du bois rond (hêtre et frêne) en utilisant des outils manuels. Il a fallu écorcer les arbres, dimensionner chaque poteau, poser les poutres, un petit travail de terrassement a été effectué, tout ça dans une belle ambiance conviviale.




Fromagerie charpente

Sur la deuxième session l'objectif était de finir le chevronnage, installer les jambes de force et poser la volige puis la couverture étanche. Objectif accompli malgré une météo de montagne un peu capricieuse, les jeunes ont fait preuve de courage et le résultat est splendide.
Ils nous ont épatés par leur aisance dans la vie quotidienne, leur implication dans les activités annexes… Merci à eux pour cette belle énergie partagée !
Fromagerie charpente 2


Fromagerie charpente 3










Cette expérience fut incroyablement riche à tous les niveaux : les jeunes se sont confrontés à une vie sans électricité, cuisine au feu de bois, dormir en tente, chercher de l'eau à la source… Fromagerie cuisine bois
Ce fut parfois un peu difficile pour certains, mais tous ont su prendre du plaisir à découvrir un mode de vie parfois loin de leur réalité quotidienne. Ils ont découvert ce que représente la vie d'un berger en estive, ils ont pu participer à la traite des chèvres, observer les étapes de la fabrication de fromage... et bien sûr toutes les étapes de la construction d'un bâtiment utilisant du bois rond.



Fromagerie traite chèvre Nous remercions Antoine, Paulo, et Yllan pour leurs efforts, leur travail de préparation, pour l’accueil de ces jeunes, leur bonne humeur et leur disponibilité ; merci de nous avoir nourris de tant de belles et bonnes choses !






Fromagerie méchoui

Nous remercions également la mairie de Sentenac d'Oust, le groupement pastoral, et le PNR du Pays Ariégeois pour la confiance accordée a Solafrika et pour leur implication dans le projet ! Merci enfin à tous les jeunes impliqués dans le projet.




En espérant que le projet aura des suites et que nous aurons la chance de re-proposer d'autres chantiers à l'Uzurs l'été prochain pour fermer les côtés, installer des fenêtres et un point de cuisson pour la fabrication du fromage.
Fromagerie groupe










Retour à la carte


Rénovation d'un mur en pierres sèches - Commune de Peyre-Auzelère (Pays Massatois) – Juillet 2014

mur en pierres sèches En partenariat avec l'Association Locale de Sauvegarde du Patrimoine (restauration des Orris, entretien et mise en valeur du site) et le Centre de Loisirs de Castillon-en-Couserans, nous sommes partis en juillet, durant 5 jours, sur le site de Peyres-Auzelère.
Ce site est un ancien village estival d'Orris (cabanes en pierres) où nous avons, durant 4 journées, refait un mur d'enceinte en pierres sèches, accompagnés par Bruno (murailler pierres sèches), Arnaud (animateur Castillon) et Pierre (encadrant technique Solafrika).
Les 5 jeunes ont déplacé des pierres, les ont empilées pour refaire une enceinte qui servait à parquer les bêtes la nuit.
mur en pierres sèches 2 Durant ce chantier, nous avons dormi sous tente, nous nous sommes servis des « Mazuc » (cabanes/frigos de montagne rafraîchies par le ruisseau passant à l'intérieur) comme réfrigérateur, nous avons cuisiné au cuiseur à économie de bois, nous sommes douchés au ruisseau….
Une très belle expérience pour ces jeunes vaillants qui ont été remerciés par l'association locale autour d'un repas traditionnel confectionné par leurs soins.


Retour à la carte


Rénovation de la cabane des Morères, à 1500 mètres d'altitude - Bonac Irazein – Eté 2013

cabane morères De retour en vallée du Biros avec notre partenaire privilégié (la commune de Bonac), où notre objectif est, cette fois-ci, de rénover une cabane avec un groupe de 6 jeunes du Club de Prévention d’Empalot (ASEDE) et leur éducateur.
Les matériaux (pin Douglas) ont été acheminés par portage animal avant notre arrivée. Mais il reste tout de même notre matériel de vie (nourriture, couchage, vaisselle, caisse à outil,…) à monter à dos d’homme !!!
Après cette pénible épreuve (la montée comme la descente), nous arrivons à cette cabane où nous passerons 5 journées à refaire le plancher de l’étage, à fabriquer une table, un banc, une banquette, une échelle et une nouvelle porte d’entrée.
Travail manuel du bois, cuisine au feu de bois, vaisselle et douche au ruisseau, rencontre et découverte de la faune et la flore locale… Plein de jolis souvenirs gravés dans la tête de chacun pour un moment…
Encore une fois, ce chantier en montagne nous a montré la pertinence de ce type de projet, aussi bien pour les jeunes que pour la commune et/ou les habitants/randonneurs de passage, qui ont aujourd’hui retrouvé la fonctionnalité d’une cabane 6 couchages !

Retour à la carte


Chantier international à la cabane de la Hounta – du 12 au 26 juillet 2012

groupe jeunesUn an après la cabane de Besset, retour en vallée d'Orle pour un partenariat entre Solafrika, Etudes et Chantiers Midi-Pyrénées et la commune de Bonac Irazein.
9 jeunes ont participé à ce chantier qui consistait à démonter la cabane de la Hounta afin qu'elle soit reconstruite après notre passage (plus grande et plus de confort). Ils ont également capté une source situé au dessus de la cabane pour enterrer un tuyau et acheminer l'eau jusqu'à la cabane. Cette eau servira aux maçons pour la construction de la nouvelle cabane et hébergés sous tentes à 1500 mètres d'altitude, les jeunes ont pu découvrir la vie en montagne, ont réalisé un campement (cuisine, douches, toilettes sèches), ont découvert les plantes sauvages comestibles en présence de l'adjoint au maire Michel Borel, ont eu l'occasion de voir un héliportage qui amenait le matériel nécessaire pour la reconstruction de la cabane, participé à l'acheminement de notre nourriture et matériel de chantier avec des chevaux de bât.
Des bénévoles de la vallée et de l'association des Amis du Parc Naturel Régional Ariégeois sont venus nous aider pour le démontage de la cabane et participeront à sa reconstruction (fin des travaux prévue pour la mi-août).
Un week end inter-chantier a été organisé à mi-séjour avec le chantier de Taurignan Vieux (autre séjour d'Etudes et Chantiers Midi-Pyrénées). Les adolescents ont passé deux journées avec d'autres volontaires : jeux, veillée feu de camp, marché de Saint-Girons, pique nique aux jardins des pierres en vallée de Balaguères.
Le bilan est positif : le chantier est terminé dans les temps et les jeunes sont ressorti grandis de cette expérience atypique (certains n'avaient jamais campé) qui leur a permis de vivre ensemble et en autonomie pendant deux semaines.
Pour clôturer le tout, un repas au restaurant « Chez Tof » et une nuit au camping de Castillon, afin de se ré acclimater à la civilisation et de fêter ce séjour. Merci aux divers partenaires du projets : la commune de Bonac Irazein (Claude et Michel), Véronique et le portage à chevaux, Les Amis du PNR 09, Chez Tof, Le Fournil de l'oie et divers producteur locaux.


Retour à la carte


Chantier "adduction d'eau et aménagement de la cabane de Besset", dans la vallée d'Orle, en partenariat avec Etudes et Chantiers Midi-Pyrénées

chevaux chargésProjet organisé par la mairie de Bonac Irazein et les associations Etudes et chantiers Midi-Pyrénées et Solafrika. 15 jeunes venant de Grèce, d'Italie, d'Allemagne, de République Tchèque, des Etats-Unis et de France se sont retrouvés pendant deux semaines dans la vallée d'Orle en Ariège, à plus de 1500 mètres d'altitude. Après deux heures de marche accompagnés de chevaux pour accéder à la cabane, les participants volontaires de ce chantier international ont travaillé et vécu ensemble pendant deux semaines.
Le chantier consistait à acheminer l'eau d'une source jusqu'à la cabane pastorale de Besset ainsi que de prolonger l'appentis de cette cabane pour protéger le bois. Au programme également du milieu montagnard, découverte des plantes sauvages comestibles, du métier de berger, ... La mauvaise météo a quelque peu retardé le chantier et mené la vie dure au groupe mais elle a permis de souder l'équipe. C'est donc en grande partie dans les nuages que le campement, la vie en collectivité et le chantier se sont organisés.
Une bande de 15 adolescents motivés qui ont également pu découvrir la culture locale lors d'un week end dans la vallée : le marché de Saint-Girons, le bar associatif Le Crée Louche à Engomer (big up pour la soirée VIP !), la boulangerie traditionnelle Le Fournil de L'Oie à Irazein, les sorbets de plantes et fruits ainsi que les fromages de la vallée de Bethmale.


Retour à la carte


Sentier pédestre d’Irazein au col des Morères

col des Morères En juillet 2011, avec 6 jeunes de l’équipe de prévention spécialisée de Bagatelle, nous repartons en vallée du Biros, cette fois ci pour ré-ouvrir un sentier de randonnée laissé en friche depuis une petite dizaine d’année. Les conditions météo sont exécrables, mais la vaillance de ce groupe de jeune dépasse tout entendement…et malgré une semaine à 1500m sous une pluie battante, nous viendrons à bout de cette mission. Nous en profitons pour construire 2 cuiseurs que nous installons dans la cabane des Morères (abri de la fontaine des Morères) et dans la cabane du col de l’Arraing, sur le Tour du Biros.
Nous remercions une nouvelle fois la municipalité de Bonac-Irazein de nous accueillir sur leur territoire.


Retour à la carte


Grange de la Moule en vallée de Bethmale

col des Morères En juillet 2011, nous initions un nouveau type de projet : aménagement d’une grange pour permettre d’accueillir du public sur des journées thématiques et autour des métiers manuels traditionnels. Un projet avec des jeunes de différents clubs de prévention spécialisée (Colomiers et Bagatelle). Durant 3 semaines, nous avons, avec ces jeunes, aménagé l’extérieur de la grange de la Moule : construction d’une cabine de toilette sèche, d’une cabine de douche, d’une table et de bancs (grand format), d’un espace évier, d’un bac à compost, mise en place d’une pompe bélier qui alimente une réserve d’eau, de la petite maçonnerie d’agrément (muret, escalier, …). L’idée est que ce lieu soit à terme une vitrine de systèmes économes en énergies ou utilisant les énergies renouvelables permettant d’accueillir du public.
Ces jeunes ont pu découvrir la vie collective en milieu montagnard ainsi que la recherche d’autonomie énergétique (cuisine au cuiseur à bois, douche à la rivière, eau à la source, …) en plus des différents corps de métiers manuels auxquels ils ont touché, sans oublier l’aspect environnemental (économie d’énergie et énergies alternatives).
Plus d'information en suivant ce lien!


Retour à la carte


Circuit cabane en vallée d’Orle

groupe En aout 2009, 8 jeunes de l’Equipe de Prévention Spécialisée de Bagatelle se lancent sur les sentiers du Biros avec une double mission :
- Equiper les cabanes de Grauilles et de Besset avec des cuiseurs à économies de bois, fabriqués sur place et utilisés pour la préparation des repas.
- Participer à la rénovation de la cabane du Clos du Lac et y fabriquer un cuiseur à bois.
Après avoir assistés au départ de l’héliportage (matériaux pour refaire la cabane), nous attaquons notre périple sur les sentiers de la vallée. Les 2 premiers jours sont consacrés à la fabrication et à l’installation de 2 cuiseurs dans 2 cabanes, puis nous rejoignons le Clos du Lac (2000m) et l’équipe qui travaille sur ce chantier collectif (ONF, commune de Bonac, Bénévoles, Amis du PNR, …). Notre mission sera de prêter la main sur les travaux de maçonnerie de la cabane, ainsi que d’enterrer un tuyau d’adduction d’eau sur 250 mètres, le tout à 2000 mètres d’altitude. Mais tout d’abord, nous construisons un cuiseur que le cuisinier utilisera tout au long du séjour… « incroyable » a-t-il dit…
Ce séjour itinérant qui se termine par une magnifique mer de nuages aura séduit ces jeunes citadins et leur aura fait découvrir un « vivre ensemble en milieu montagnard » des plus exemplaires…
Nous remercions la commune de Bonac-Irazein pour leur accueil.


Retour à la carte


Refuge gardé du Rhûle

En juillet 2009, nous partons avec 5 jeunes du club de prévention spécialisée d’Empalot pour fabriquer et installer un cuiseur à économie de bois au refuge gardé du Rhules. La grimpette est fastidieuse pour ces 10-15ans, mais quel bonheur d’arrivée en haut. Nous rencontrons le gardien et son chien, qui nous raconte son quotidien et … nous fait part de la présence de l’ours sur ce territoire qu’il a déjà vu de ces propres yeux…photos à l’appui. Imaginer la stupéfaction de ces jeunes entrain d’écouter ces histoires. Nous fabriquons le cuiseur, l’allumons avec le bois que l’on a monté en fagot sur les sacs à dos et cuisinons notre repas. Les randonneurs de passage sont tout étonnés de voir ces petits jeunes citadins entrain de faire leur repas sur un cuiseur étrange….Du coup, la communication s’engage et la soirée se passe à échanger des anecdotes avec les uns les autres. Après la nuit au refuge, nous redescendons en vallée pour une activité de contre partie mais avant ça, nous fabriquons un autre cuiseur que nous laissons à la communauté de communes de la vallée d’Auzat (partenaire d’Empalot) pour qu’ils le présentent dans leur vallée.
Nous remercions le gardien de refuge du Rhules pour nous avoir accueillis et fait partager ses histoires et son quotidien.


Retour à la carte


Cabane Prat Bailhat à Quérigut

groupeEquipement de la cabane avec 1 cuiseur à économie de bois avec des jeunes de l'association "Vivre Ensemble Empalot" en juillet 2010 en partenariat avec la mairie et le groupement pastoral de Quérigut. (Plus de détails sur les projets avec ce groupe en cliquant ici.






Retour à la carte