Les projets au Burkina Faso

picture

Projet "Bobo Mangoro", suite et fin

Le partenariat entre l'association Solafrika et l'association Faso Avenir, avait débuté en octobre 2013.
Pour rappel, nous étions 2 membres de Solafrika, Julien et Nicolas, à être présents une semaine à BOBO DIOULASSO afin de rencontrer les partenaires et établir un diagnostic de projet.
L'objectif global était de trouver une solution pour permettre à cette coopérative, déjà impliquée dans le séchage des mangues depuis plus de 12 ans avec des séchoirs au gaz, de passer sur des systèmes de séchoirs solaires.
Lors de notre dernière lettre, nous vous avions écrit que le projet avait permis :
- La formation de 5 membres de la coopérative Faso Avenir sur les techniques de séchoirs solaires et la réalisation de 3 modèles de séchoirs,
- Un échange de pratiques et de savoirs et visite au Mali avec la coopérative Ankayelen,
- La construction de 7 séchoirs de manière autonome pour commencer l'activité,
- La pose d'une clôture indispensable pour protéger des animaux.
Ce programme d'appui qui devait duré 3 ans a reçu le soutien du Conseil Régional Midi Pyrénées pour un financement de 15000€ sur 3 ans.
Et bien, lors du bilan à 18 mois, et des doutes sérieux suite à la réception de photos-montages truqués … et la visite d'un bénévole de l’association sur place, nous nous sommes rendu compte qu'une partie des fonds avait été détourné ou …
Le partenaire nous a clairement expliqué que les fonds avaient servi à épongé une dette bancaire de 2000 € correspondant à un crédit d'investissement en 2010. Quoiqu'il en soit, après une lourde « digestion » , nous avons décidé de cesser le partenariat, d'entamer des poursuites et d'aviser notre fidèle partenaire qu'est le Conseil Régional.
Après bientôt 9 ans et plus de 10 projets mis en place, c'est notre plus grosse déception ; mais elle ne nous empêchera pas de continuer nos actions de solidarité internationale !

Retour à la carte


Bobo Mangoro, Bobo Dioulasso, en partenariat avec Faso Avenir

Il s'agit d'un programme de développement économique, et d'amélioration de santé pour une coopérative de femmes à BOBO DIOULASSO au Burkina Faso.
Ce programme lié à des activités de séchage de mangues et qui s'inscrit sur 3 années apparaît comme une solution d'autonomisation financière pour 45 femmes travaillant dans la coopérative, comme une possibilité d'amélioration des conditions de santé en limitant les carences en vitamines A, ainsi qu'un moyen de valoriser les ressources naturelles locales.
Les résultats attendus seraient la fabrication et l'utilisation de 50 séchoirs solaires d'ici 3 ans, soit 50 % de la production globale, ce qui permettrait que les salaires des femmes puissent être plus décents et équivalents au revenu journalier moyen au Burkina Faso. Ils pourraient ainsi être rehaussés de 400FCFA, soit passer à 1000FCFA par jour (1,5 €).
Ce salaire de 1000FCFA équivaut au revenu journalier moyen au Burkina Faso. Les femmes de la coopérative ont vu ce revenu passer à 600FCFA en 2013, suite à l'augmentation démesurée du prix du gaz (utilisé jusqu'à présent par les femmes pour sécher les mangues).

Le dossier complet du projet est téléchargeable ici !
Et en bonus, un petit cadeau envoyé par les amis de la coopérative Faso Avenir : le certificat de reconnaissance !

Retour à la carte


Dedougou

Projet de formation technique de fabrication de cuiseurs à économie de bois (2 Solaf et 2 Loralty) en 2010, en partenariat avec CB Energie.

Retour à la carte



Tous les projets au Burkina Faso

 

Les systèmes fabriqués au Burkina Faso